A quel rythme faut-il consulter ? Quelle est la fréquence des séances conseillée ?

Pour bénéficier d’une thérapie cognitive et comportementale il est nécessaire que les séances soient rapprochées : une séance par semaine ou bien une séance tous les quinze jours au moins au début du suivi. Si les séances sont espacées de 3 semaines, 1 mois, il ne sera pas possible de mettre en place une thérapie cognitive et comportementale, il faudra envisager des entretiens de soutien psychologique.

 Combien de temps cela prend pour aller mieux ?

Pour avancer concernant un problème en particulier il faut compter une dizaine de séances, mais des améliorations peuvent commencer à se ressentir dès les premières semaines. Pour se sentir mieux durablement il faut aussi prévenir les rechutes en continuant les séances pendant quelques semaines quand le problème semble résolu. Parfois il y a plusieurs problèmes à aborder avant de se sentir vraiment mieux et cela prend donc plus de temps pour voir des améliorations.

Combien de temps va durer la thérapie ?

Il est difficile d’évaluer la durée d’une thérapie. Pour un problème en particulier il faut compter environ douze à quinze séances si la technique utilisée est la thérapie cognitive et comportementale. On découvre parfois d’autres problèmes lors de la thérapie et si vous le souhaitez ils pourront être abordés par la suite.  La thérapie peut être plus longue si les séances sont éloignées. Ce qui est indispensable pour avancer c’est de travailler tous les jours sur les exercices proposés par le thérapeute, dans l’idéal trente minutes par jour. 

Quel est le rôle du thérapeute, quel est le rôle du patient ?

Le patient est l’expert de ses problèmes, il y a beaucoup réfléchi et il détient de nombreuses informations indispensables pour pouvoir traiter le problème. En tant que thérapeute, je suis l’experte des outils utilisés durant les séances, je vous apprends des techniques pour que vous puissiez les utiliser de manière autonome. Le patient et le thérapeute travaillent ensemble.

Quels efforts devra faire le patient durant la thérapie ?

Durant la thérapie le patient travaille tous les jours sur les exercices proposés. S’il rencontre des difficultés pour s’organiser et réaliser les exercices il peut m’en parler librement afin que je l’aide à mieux comprendre et réaliser les tâches proposées. J’adapte les exercices ou j’aide le patient à mieux organiser son emploi du temps pour pouvoir les réaliser. Le patient peut poser toutes les questions qui le traversent concernant la thérapie ou les exercices. Il n’hésite pas à faire part à chaque séance de ce qu’il ne comprend pas, de ce qu’il trouve trop difficile, inadapté, il mentionne ses doutes et ses incertitudes.

A quoi peut s’attendre le patient durant une séance ?

Les trois premières séances (environ) de préparation servent à définir précisément le problème sur lequel nous allons travailler. Comment cela se passe pour vous au quotidien, les conséquences dans votre vie. Durant ces séances je vais recueillir avec votre aide des informations et vous proposer des questionnaires complémentaires. Ensuite je définirai avec vous des objectifs concrets et je vous donnerai un exemple d’étapes pour votre thérapie. Je nommerai les différents exercices qui pourront être utilisés. Les exercices seront expliqués au fur et à mesure des séances par la suite.

Durant les séances de thérapie le plan est le suivant : reprendre brièvement le quotidien, comme ça se passe pour vous en ce moment.  Puis revoir ensemble l’exercice effectué entre les séances, ensuite nous continuons de travailler sur cet exercice ou bien nous en abordons un nouveau. La dernière partie de la séance sert à récapituler les éléments les plus importants et les tâches à effectuer d’ici au prochain rendez-vous.

Le but des entretiens est de soulager la souffrance, parvenir à avancer, ou modifier une situation de vie qui ne convient plus.